Conseils de plantations

Période de plantation des racine nues

De mi-octobre à mi-février, pas de risque de gel, les plantes sont sur cette période en repos végétatif.

Exposition :

Soleil ou mi-ombre : si à l'ombre pas de fleurs donc pas de fruits. Fructification dès la première année (juste quelques fruits), productif à partir de 2 ans, en pleine terre pour les racines nues. Taille adulte d'une quenouille : 3 m

Fosse :

Longueur : 0,60 m
Largeur : 0,60 m
Profondeur : 0,60 m
Si le terrain est trop humide, il est préférable de mettre un lit de graviers drainant type 6/10 au fond de la fosse de plantation et prévoir de le planter butté, en revanche s' il est trop sec prévoir une cuvette d'arrosage. Il est important de bien tasser le substrat à la plantation (avec le pied).

Substrat :

50 % terre végétale
50 % terreau plantation fertilisé.
Un compost est différent d'un terreau, il n'est pas enrichi, en revanche il modifie la texture du sol (idéal pour les sols argileux)
Attention : pas d'apport de fumier à la plantation, car en contact des racines, il risque de brûler les racines et donc de faire mourir la plante

Mise en place de la plante :

La taille des racines n'est pas nécessaire, elle a été effectuée avant la mise en jauge.
Ne jamais enterrer le point de greffe (risque de maladie).
Si la plante se trouve en plein vent, prévoir un tuteur (diamètre 6), il seras mis en place avant le fruitier de façon à ne pas abîmer les racines.

Arrosage :

A la plantation prévoir 15 à 20 litres d'eau par sujet.
Un bon arrosage à la plantation permet au substrat de bien se fixer aux racines, il permet aussi d'évacuer l'air dans la fosse de plantation (donc développement des radicelles plus rapide) en entretien 10 à 15 litres d'eau par sujet le printemps et l'été suivant (si temps sec).

Ne pas trop les arroser, car il y a un risque d'asphyxie des racines. Par temps sec, pour des fruitiers plantés à l'automne, un arrosage tous les 10 jours sera suffisant, pour une plantation de printemps, compter un arrosage par semaine.

Traitement :

Le produit idéal est la bouillie bordelaise (bleu ou incolore), elle peu être utilisée en agriculture biologique.
Le traitement le plus important est celui de sortie d'hiver (février, mars à l'apparition des premiers bourgeons, pulvériser le produit sur le tronc et les branches).
Un traitement peu aussi être effectué à la floraison et pendant la fructification (intervalle des traitements minimum 15 jours).
Tous les traitements doivent être arrêtés au moins 3 semaines avant la récolte.

Taille :

Elle est effectuée de novembre à fin février, les plantes sont sur cette période en repos végétatif...

A la plantation : il faut diminuer les branches au moins de moitié et garder que 3 à 5 branches, (une coupe doit toujours être effectué 1cm au dessus d'un œil extérieur), supprimer les plus abîmées, puis les plus petites, ainsi que celles allant vers le cœur de la plante..

Les deux premières années, il s'agit également d'une taille de formation, ensuite d'une taille d'entretien.

Sélection des fruits : pour avoir des fruits d'une taille correcte, il faut effectuer une sélection dès leur formation, pas plus de 2 à 3 fruits maximum par bouquet.

A savoir :

Différence entre tige et quenouille :

  • Le point de greffe est à 10 cm au dessus du sol pour les quenouilles et à 1,60 m pour les tiges.
  • La récolte est plus facile sur les quenouilles.
  • Les quenouilles s'adaptent bien aux petits jardins.
  • La tige peut servir d'arbre décoratif et/ou d'ombrage.
  • Pas de différence de fructification.

Palmettes
Idéales pour petits jardins, doivent être posées sur un support,souvent un mur.